cicatrices-lifting-mammaire

4 conseils pour améliorer l’aspect des cicatrices après un lifting mammaire

De nombreuses femmes renoncent à subir un lifting mammaire par peur d’avoir des cicatrices inesthétiques et gênantes. Cependant, outre le savoir-faire du chirurgien esthétique, l’aspect des cicatrices de mastopexie dépend de la manière dont la patiente se rétablit. Si vous redoutez les cicatrices du lifting mammaire, voici 4 conseils à suivre pendant la convalescence afin de permettre une cicatrisation rapide et optimale.

Eviter tout effort inutile pendant les premières semaines

Après votre lifting mammaire, demandez à un proche de vous aider à la maison pendant les premiers jours de votre convalescence. Au cours de cette période, vous serez en effet inapte à effectuer les tâches ménagères. Les mouvements de bras amples peuvent induire une tension supplémentaire sur les incisions mammaires, ce qui risque d’être préjudiciable à la cicatrisation. Par ailleurs, vous ne devez pas soulever d’objets lourds ni pratiquer des activités éprouvantes pendant les premières semaines de la convalescence.

Arrêter le tabac avant et après le lifting des seins

Si ses effets pernicieux sur la santé ne sont plus à démontrer, le tabagisme peut aussi affecter la cicatrisation de votre chirurgie mammaire. La nicotine qui circule dans le sang peut entraver l’apport d’oxygène et de nutriments destinés à la peau des seins. Ceci peut empêcher les incisions de cicatriser correctement, et peut même augmenter le risque d’infection et de mort des tissus (nécrose). C’est pourquoi de nombreux chirurgiens recommandent d’arrêter de fumer un mois avant et après la chirurgie de ptose mammaire.

Éviter l’exposition aux rayons UV

Il est impératif d’éviter toute exposition au soleil, aux cabines de bronzage, ou à tout autre source de rayons UV pendant votre convalescence. En effet, l’exposition au soleil peut assombrir la plaie mammaire en cours de cicatrisation, et la chaleur excessive risque d’aggraver les gonflements et les saignements postopératoires. En outre, les tissus mammaires, tendres et tumescents après le lifting des seins, sont plus susceptibles d’être brûlés par le soleil. Soyez donc vigilante au moment de choisir vos vêtements, car certains tissus sont plus perméables que d’autres aux rayons UV.

Appliquer une lotion à la cortisone et des bandes en gel de silicone sur les cicatrices

Plusieurs chirurgiens plastiques recommandent les feuilles de gel de silicone pour réduire les cicatrices et améliorer leur aspect. En exerçant une pression supplémentaire qui aplatit l’incision, la feuille siliconée empêche la formation de cicatrices chéloïdes. Vous pouvez commencer à les appliquer quelques semaines après votre rétablissement (une fois la plaie fermée), à raison de quelques heures par jour.

En outre, certaines crèmes à base de cortisone peuvent être appliquées localement afin d’atténuer et d’adoucir les cicatrices résultant de la correction de ptose mammaire. De même, le massage des zones entourant les incisions améliore la circulation sanguine et prévient l’apparition de cicatrices hypertrophiques des seins, mais il faut attendre quelques semaines pour le faire.

Journaliste et blogueuse libérale, j'exerce mon métier avec passion depuis presque 6 ans.