étapes-a-respecter-chirurgie-esthetique

Les 5 étapes à respecter avant de faire une chirurgie esthétique

Décider de faire une intervention chirurgicale afin d’améliorer sa plastique n’est pas une chose à prendre à la légère. Si après mûre réflexion et moult raisonnement votre décision est faite, alors voici ce que vous devez faire pour mettre toutes les chances de votre côté, afin de réussir votre intervention esthétique.

Bien choisir son chirurgien esthétique :

Demander des conseils autour de vous, ou sur le Web, est déjà un bon début dans vos efforts pour trouver un bon chirurgien esthétique. Le bouche à oreille est aussi un moyen efficace pour dénicher quelques bonnes adresses de bons praticiens qui soient diplômés en chirurgie esthétique (information disponible auprès du conseil de l’Ordre des médecins). N’hésitez pas rencontrer aux moins deux ou trois chirurgiens plastiques en prenant soin de croiser les avis.

Une consultation en chirurgie esthétique, ça se prépare :

Pour un premier rendez-vous avec le chirurgien esthétique, il est recommandé de se faire accompagner par un proche. Cela est bénéfique sur plus d’un plan, l’échange d’avis peut aider à mieux considérer le pour et le contre et mieux prendre sa décision. Mais aussi, la présence d’un témoin pourrait se révéler cruciale en cas de complications postopératoires.

La consultation doit durer environ 45 minutes, voire une heure. Surtout si l’opération esthétique envisagée présente un haut degré de complexité. Le médecin est tenu de sonder la motivation du patient et d’expliquer toutes les étapes et les risques (car chaque intervention chirurgicale comporte des risques éventuels même s’ils sont rares) de la procédure. Le chirurgien plastique doit aussi prendre les décisions qui s’adaptent le mieux à la morphologie et aux souhaits du patient. Pensez enfin à préparer toutes les questions qui s’imposent en cas de chirurgie esthétique, comme le type d’anesthésie, ceci est capital pour éclairer votre décision.

Il n’y a pas de chirurgie esthétique sans devis et déclaration de consentement mutuel :

La loi exige qu’un chirurgien plastique remette obligatoirement un devis détaillé à son patient. Contrevenir à cette loi expose le chirurgien à une amende, plutôt salée, de 30.000 € en cas de manquement. Outre les coordonnées complètes du chirurgien et de l’adresse où l’opération esthétique sera pratiquée, le devis de chirurgie plastique doit mentionner, au détail près, chaque frais et honoraire lié à l’opération. Le devis doit mentionner les produits utilisés ainsi que le décompte de leurs quantités et leurs prix. Enfin, ce devis doit mentionner aussi les jours d’arrêt de travail et la date de validité de l’offre.

Autre document très important : la déclaration de consentement mutuel éclairé, remis conjointement au devis. Signée aussi par les deux parties, cette déclaration récapitule toutes les étapes et les informations relatives à l’intervention chirurgicale esthétique. Après signature, ce document prévient de reprocher au chirurgien tout défaut d’information. Ceci dit, la déclaration de consentement mutuel éclairé ne s’oppose pas à la mise en cause d’erreurs médicales avérées si elles sont prouvées.

Le délai de réflexion avant la chirurgie esthétique :

La loi stipule aussi que le patient doit obligatoirement bénéficier d’un délai de réflexion de quinze jours, entre la date de remise du devis détaillé et signé par le médecin et le patient, et la date de l’opération esthétique proprement dite. Il n’est, en aucun cas permis, de déroger à cette loi sous peine de sanctions.

La signature du devis, étape finale avant la chirurgie plastique :

Une fois lu et accepté après le délai de réflexion susmentionné, vous devrez signer et dater votre devis. Une fois toutes ces étapes franchies, vous êtes fin prêt(e) pour votre chirurgie esthétique, qui sera une décision des plus importantes et qui pourrait bien changer votre vie.

Blogueuse et rédactrice SEO depuis presque 10 ans.