menton-fyuant

Un menton fuyant : pas seulement un problème esthétique

Il existe de nouvelles techniques pour ceux qui veulent harmoniser un visage trop anguleux, mais il est important de savoir en profondeur ce que cela implique.

Dans l’imaginaire collectif, les méchants et mauvais personnages ont généralement un visage anguleux. L’un de leurs traits les plus courants est un menton fuyant. Il s’agit d’un problème fréquent dans la population et apparemment inoffensif, mais qui cache en réalité non seulement des implications importantes sur l’ensemble de l’esthétique, mais aussi des répercussions fonctionnelles et psychologiques dans la vie des personnes concernées.

Les problèmes fonctionnels qu’entraîne un menton fuyant ou rétracté

Un petit menton en retrait cache toujours des problèmes tels que

  • Des difficultés de mastication
  • Une occlusion dentaire défectueuse
  • Des douleurs de l’articulation temporo-mandibulaire
  • Des difficultés à respirer
  • Apnée du sommeil
  • Des soucis posturaux entraînant des douleurs dorsales

Les problèmes esthétiques que pose un menton fuyant

Plusieurs personnes, hommes ou femmes courent chez le chirurgien ou le médecin esthétique pour traiter des problèmes liés au surpoids ou à la calvitie. Souvent, ils se concentrent sur le nez s’il a des dimensions importantes ou pour éliminer la bosse nasale gênante.

En revanche, ils sous-estiment le problème de l’alignement du menton, ignorant les soucis qui y peuvent être engendrés tels que des rides plus évidentes autour de la bouche, un contour du cou et du menton mal défini et un développement précoce du double menton.

Les causes du menton effacé

Les causes qui conduisent à avoir un menton effacé ou en retrait peuvent être nombreuses. Il existe la cause congénitale, une formation défectueuse qui prend naissance dans l’utérus.

D’autre part, il existe une micrognathie, lorsque la mâchoire inférieure se développe moins que la mâchoire supérieure.
L’arthrite de la mâchoire inférieure ou de l’articulation temporo-mandibulaire peut provoquer une récession du menton, même à un âge plus avancé. Afin d’éviter les problèmes mécaniques avant même les problèmes esthétiques, il est nécessaire de recourir à des traitements efficaces.

Comment corriger un menton fuyant ?

Le traitement pour corriger un menton fuyant peut être médico-esthétique ou chirurgical. La première solution, moins invasive, consiste à introduire, en plusieurs séances, des produits de comblement de longue durée, qui peuvent améliorer le contour et le volume du profil mandibulaire.

La méthode chirurgicale, en revanche, consiste à insérer une seule fois des prothèses dans la zone à corriger. Les résultats de la mentoplastie additive (retrogénie) sont visibles immédiatement, même si l’opération nécessite une petite hospitalisation et un régime, dans les jours qui suivent l’intervention, composé d’aliments mous pour éviter tout type de mouvement mandibulaire.

chirurgie-orthognatique

La chirurgie orthognathique pour corriger le menton retroussé

La chirurgie orthognathique, appelée aussi Beauty-full Chin vise à résoudre définitivement le problème du menton fuyant.

Après une évaluation clinique et radiologique, le chirurgien plasticien un remodelage du menton, reproportionnant la relation avec le nez et, en même temps, obtenant l’allongement du visage.

En outre, la région latérale de la mâchoire peut également être améliorée, créant ainsi un contour naturel. S’il y a un besoin, il augmentera également la région postéro-latérale de la mâchoire, ce qui élargit le visage et définit l’angle mandibulaire.

Pour conclure, le menton fuyant ou effacé n’est pas une simple gêne esthétique. Ce défaut doit être corrigé afin d’améliorer l’aspect psychologique, morphologique et esthétique de l’individu.

Parlez-en à votre médecin traitant ou à l’un de nos chirurgiens plasticiens  pour obtenir plus d’informations sur ce sujet.

Blogueuse et rédactrice SEO depuis presque 10 ans.