rhinoplastie-tunisie

Découvrir la rhinoplastie en Tunisie : prix, techniques et résultats

Suites aux nombreuses demandes d’internautes, la rédaction Medespoir Magazine a décidé de mettre en exergue la rhinoplastie effectuée en Tunisie. En effet, cette chirurgie esthétique du nez est considérée comme l’une des opérations les plus demandées, par les femmes et les hommes. Voici donc tout ce vous devez en savoir : prix, indications, déroulement de la chirurgie, résultats, suites opératoires, autres traitements, …

Combien coûte une rhinoplastie en Tunisie ?

Le prix de la rhinoplastie en Tunisie varie en fonction des corrections à apporter au nez et du type de défaut : exclusivement esthétique ou à la fois esthétique et fonctionnel. Le tarif d’une chirurgie du nez comprend tous les frais, le coût du bloc opératoire, de l’équipe médicale et des contrôles postopératoires ainsi que les frais liés au séjour médical en Tunisie.

Faites votre chirurgie esthétique du nez avec Medespoir en remplissant ce formulaire en ligne.

Il faut noter que le prix d’une rhinoplastie esthétique en Tunisie ne comprend pas le billet d’avion qui reste à la charge du patient, sauf en cas de promotion de la part de la clinique esthétique ou de l’agence de tourisme médical.

La rhinoplastie : pour qui ?

Les défauts esthétiques les plus courants d’un nez peuvent être résumés de la manière suivante :

  • Nez crochu
  • Nez long
  • Nez en pomme de terre
  • Nez aquilin
  • De larges narines
  • Nez en forme de selle
  • Nez en bec d’aigle
  • Nez en pied de marmite
  • Nez cassé ou fracturé
  • Bosse nasale

Ce sont les défauts esthétiques les plus courants que l’on peut trouver chez un patient.

Outre les défauts esthétiques, non peut également rencontrer des défauts fonctionnels qui peuvent entraîner des problèmes respiratoires, c’est pourquoi la rhinoplastie en Tunisie est très souvent une intervention non seulement esthétique mais aussi fonctionnelle.

formes-nez

Il est donc nécessaire de rechercher de manière approfondie, au moyen d’examens médicaux (comme le scanner), s’il existe des déviations du septum ou une hypertrophie des turbines. Dans ce dernier cas, il s’agira non seulement d’une rhinoplastie mais aussi d’une rhinoseptoplastie.

Les opérations du nez sont de plus en plus courantes de nos jours, mais on tient à rappeler à ceux qui veulent subir cette intervention que le facteur esthétique doit être séparé du facteur fonctionnel. Très souvent, un nez qui peut être large ou avec une bosse importante peut ne présenter aucun problème respiratoire ; à l’inverse, un nez qui peut être parfait ou sans défaut majeur peut cacher de graves déficiences respiratoires.

La chirurgie du nez que vous allez effectuer en Tunisie pour des problèmes esthétiques est très fréquente à un jeune âge, immédiatement après la croissance, généralement entre 18 et 20 ans. Très souvent, en effet, tant dans les rhinoplasties pour femmes que pour hommes, il existe de réels problèmes psychologiques qui conduisent le patient à se faire opérer du nez.

La chirurgie du nez est donc très importante d’un point de vue fonctionnel, mais elle devient encore plus importante, de mon point de vue, d’un point de vue psychologique.

La rhinoplastie esthétique est une opération qui doit être abordée d’un point de vue psychologique lorsqu’il s’agit de corriger des défauts esthétiques. Pour ces raisons, le patient doit être pleinement conscient de ce qu’il vit, car dans la grande majorité des cas, la rhinoplastie est une intervention esthétique irréversible.

Il est primordial de comprendre les besoins du patient et d’essayer de voir s’il est possible de les satisfaire, car très souvent, en matière de rhinoplastie, cela n’est pas possible en raison de problèmes techniques. Il est essentiel, lors de la première visite médicale, de réaliser une simulation du résultat de l’opération, afin que le patient puisse se « voir » avec son nouveau nez et comprendre s’il est adapté et harmonieux avec les traits de son visage et conforme à ses attentes.

Il est donc important de se renseigner sur le chirurgien plasticien du nez qui pratiquera l’intervention, car il n’est pas toujours en mesure de comprendre parfaitement les besoins du patient.

Septoplastie et Rhinoplastie : deux chirurgies du nez réalisées en Tunisie

La rhinoplastie est une chirurgie visant à corriger des défauts nasaux purement esthétiques.
La septoplastie, en revanche, est une opération visant à corriger les déviations du septum, une structure située à l’intérieur du nez qui n’a rien à voir avec l’esthétique du nez.

Le terme rhinoseptoplastie englobe toutes les procédures visant à corriger à la fois l’esthétique et la fonction du nez.

On tient à vous rappeler que la septoplastie pure, une intervention chirurgicale liée à un problème fonctionnel, peut être prise en charge par le système national de santé, tandis que la rhinoplastie pure, étant une intervention esthétique, ne peut être réalisée qu’à titre privé.

Les deux opérations, rhinoplastie et septoplastie, peuvent donc être réalisées séparément, avec une économie sur cette dernière par le patient, ou en une seule fois grâce à la procédure complète de rhinoplastie.

Pour récapituler, on distingue donc trois opérations du nez :

  • Rhinoplastie : opération du nez à des fins esthétiques uniquement
  • Septoplastie : chirurgie de la cloison nasale (partie interne du nez) pour corriger la respiration uniquement.
  • Rhinoseptolastie : chirurgie qui corrige à la fois les problèmes esthétiques et les problèmes respiratoires.

À quel âge peut-on pratiquer la rhinoplastie ?

Le candidat idéal pour une rhinoplastie en Tunisie est le patient qui, ayant atteint l’âge de la majorité, ressent le besoin de changer ou de corriger certains défauts du nez.  Il faut rappeler que la rhinoplastie esthétique ne se pratique pas avant l’âge de 18 ans, car le développement n’est pas encore terminé.

Une fois la phase de développement terminée, le nez involue très lentement, et tend à devenir légèrement plus épais avec l’âge, et la pointe tend à s’abaisser légèrement.

Les rhinoplasties masculines et féminines sont des opérations qui s’imposent à un jeune âge, immédiatement après le développement. La plus grande demande de rhinoplastie provient de la population des 20-30 ans.

Quels sont les principaux défauts esthétiques du nez et leur correction ?

Les principaux défauts esthétiques du nez se trouvent à l’arrière et à la pointe.

En ce qui concerne le dorsum, il y a beaucoup de demandes de correction de la bosse du nez, pour améliorer le profil et le rendre droit et plus attrayant.

La bosse du nez est une structure constituée en partie de l’os nasal et en partie du cartilage nasal. Par conséquent, l’intervention permet d’enlever et de réduire à la fois les parties osseuses et cartilagineuses.

Un autre aspect et district nasal qui doit être traité est la pointe du nez.

Le nez classique en forme de pomme de terre, c’est-à-dire une pointe très large, doit être traité par un remodelage et une réduction du cartilage alaire. La rhinoplastie du nez en pomme de terre peut également être réalisée dans certains cas sous anesthésie locale, lorsque seule la pointe doit être corrigée.

La correction de la pointe est nécessaire pour les nez retroussés des hommes et des femmes.

Outre la correction et la réduction du cartilage alaire, le nez retroussé peut également être corrigé en réduisant les narines larges, en resserrant la base des narines.

Le nez crochu, en revanche, est une affection à étudier plus attentivement, car très souvent, ce qui rend un nez crochu à l’extérieur est dicté par un problème d’altérations des structures internes, principalement du septum, dues à des causes traumatiques ou congénitales.

Un nez crochu doit donc être évalué lors d’un examen et au moyen de tests tels qu’un scanner du massif facial.

Avec la rhinoplastie en Tunisie, il est possible de corriger à la fois les défauts de la pointe et du dos, il est possible de réduire la pointe, les narines, d’abaisser le dos, de réduire ou d’augmenter la projection du nez et l’inclinaison de la pointe. Ce sont tous des paramètres qui doivent être étudiés en fonction de la condition de départ et du résultat souhaité.

Comment se passe une rhinoplastie esthétique ?

Il existe essentiellement deux approches de la rhinoplastie :

  • Rhinoplastie fermée
  • Rhinoplastie ouverte

La principale différence entre les deux approches est l’incision, qui, dans le cas d’une rhinoplastie fermée, est pratiquée à l’intérieur des narines et, par conséquent, l’ensemble de la chirurgie se déroule par voie fermée, tandis que dans le cas d’une rhinoplastie ouverte, l’incision est pratiquée à l’extérieur du cou et l’ensemble de la procédure se déroule par voie ouverte.

Quand pratique-t-on une rhinoplastie fermée, et quand pratique-t-on une rhinoplastie ouverte ?

En règle générale, le chirurgien plasticien pratique toujours une rhinoplastie fermée pour les rhinoplasties primaires, et une rhinoplastie ouverte pour les rhinoplasties secondaires, tertiaires, etc., c’est-à-dire les nez qui ont déjà été opérés dans le passé. En effet, les rhinoplasties secondaires sont plus complexes et les structures sous-jacentes doivent être bien exposées afin de réaliser une meilleure reconstruction.

Les deux techniques d’intervention

  • Technique classique
  • Rhinoplastie de préservation

La technique classique est certainement celle qui est encore la plus utilisée, et elle convient à tous les types de nez, qu’ils soient primaires ou secondaires.

Alors que la rhinoplastie de préservation est une nouvelle technique qui, comme le dit le mot lui-même, tend à préserver les structures d’origine, elle ne peut donc être réalisée que sur des nez qui n’ont jamais été opérés auparavant.

C’est une technique difficile à réaliser, mais elle garantit des résultats absolument naturels, avec une récupération post-opératoire bien meilleure que la technique classique.

Récemment, on a également entendu parler de la rhinoplastie par ultrasons. La rhinoplastie ultrasonique n’est rien d’autre qu’une rhinoplastie utilisant la technique classique ou de conservation, la seule différence étant que lors de la phase d’ostéotomie, l’ostéotome manuel classique n’est pas utilisé, mais un instrument à ultrasons est utilisé pour réaliser les fractures nasales.

rhinoplastie-voie-fermee-voie-ouverte

Les phases de l’opération de rhinoplastie : de la consultation au suivi postopératoire

L’opération de rhinoplastie en Tunisie peut être divisée en plusieurs phases :

  • Visite pré-opératoire
  • Intervention
  • Visite de contrôle

La première visite, ou consultation, est peut-être la partie la plus importante d’une procédure qui se terminera par l’opération. Lors de la première visite, les problèmes esthétiques et fonctionnels sont notés, ainsi que l’inconfort rapporté par le patient. Il s’agit d’identifier les défauts esthétiques du nez, d’expliquer comment les corriger et surtout de comprendre les attentes du patient, afin de savoir clairement si celles-ci sont en adéquation avec les évolutions possibles de l’opération.

Les photos, qui sont prises lors de la première visite et qui sont ensuite simulées comme un résultat possible de l’opération lors de la deuxième visite, sont d’une grande aide. Cela permet de comprendre si le chirurgien a compris ou non les besoins du patient, et de montrer au patient le résultat qu’il pourrait obtenir.

Lors de la deuxième visite, en plus de la présentation des maquettes, tous les examens nécessaires à l’opération du nez en Tunisie seront donc prescrits.

Pour les corrections mineures de la pointe, le chirurgien pratique une anesthésie locale du nez, et dans ce cas, il s’agira d’une rhinoplastie sans tampons. Pour les rhinoplasties complètes, en revanche, l’anesthésie de la rhinoplastie sera locale avec sédation ou, dans les cas plus complexes, une anesthésie générale.

Lorsque des fractures sont nécessaires, il est indispensable d’appliquer des écouvillons nasaux immédiatement après l’opération, et ce pour deux raisons : d’une part, parce que l’écouvillon a une action compressive, empêchant les saignements dans les heures qui suivent, et d’autre part, parce que l’écouvillon interne donne aux parois des os nasaux (nouvellement fracturés) la contre-force nécessaire pour collaborer.

L’opération dure en moyenne une heure et demie et est généralement réalisée sous anesthésie locale avec sédation. Cependant, dans certains cas, les plus complexes, une anesthésie générale et un séjour d’une nuit à la clinique sont nécessaires.

Que se passe-t-il après une rhinoplastie en Tunisie ?

Dans les jours qui suivent la rhinoplastie, une attelle externe doit être portée pendant environ 10 jours, et les coussinets sont généralement retirés après 24 heures.

Dans la phase post-opératoire, il y aura des degrés variables d’ecchymoses et de gonflements sous-palpébraux, qui seront à leur maximum le troisième jour après la rhinoplastie. Le dixième jour, l’orthèse externe sera retirée et vous pourrez reprendre vos activités quotidiennes normales sans aucun signe extérieur visible.

Dans le cas d’une rhinoplastie ouverte, les points de suture seront retirés après un maximum de 7 jours.

L’ensemble des suites opératoires nécessite environ 10 à 15 jours de récupération, pendant lesquels il est interdit de faire du sport et de s’exposer au soleil ou à des sources de chaleur. Au bout de 15 jours après l’opération, les activités sportives seront progressivement reprises, en veillant toutefois à éviter toute activité susceptible de provoquer un traumatisme nasal.

Il est préférable de ne pas porter de lunettes pendant le premier mois ou, si nécessaire, d’appliquer des patchs là où les lunettes touchent le nez.

Il faudra quelques mois pour que le résultat final soit apprécié, car le nez aura tendance à dégonfler lentement, achevant l’ensemble du processus de guérison même 6 à 12 mois après l’opération.

Quelles sont les interventions en Tunisie alternatives à la rhinoplastie classique ?

Pour ceux qui ne veulent pas subir d’intervention chirurgicale, il existe des alternatives de rhinoplastie non chirurgicale, qui leur permettent de se faire refaire le nez sans chirurgie. Évidemment, il existe certaines limites, car il n’est pas possible de modifier des structures telles que les os et le cartilage, mais nous pouvons, dans certains cas autorisés, façonner et masquer des défauts.

La pratique la plus courante est ce qu’on appelle le Rhinofiller : il s’agit de petites injections d’acide hyaluronique aux endroits où un défaut doit être comblé (par exemple une bosse) ainsi qu’à la base du nez pour relever la pointe ou même la projeter.

Il s’agit d’une procédure assez rapide qui peut être réalisée en 15 minutes environ sans aucun problème par la suite, tout au plus un léger gonflement et une rougeur dans la zone. Le problème du rhinofiller est que l’acide hyaluronique est complètement réabsorbé par le corps, ce qui réduit le résultat du rhinofiller à une durée d’environ 1 an.

rhinofillers

Une autre solution consiste à utiliser de la graisse pour modeler le nez lui-même. Contrairement à l’acide hyaluronique, la graisse prélevée dans d’autres parties du corps du patient, puis greffée sur le nez à l’aide de micro-canules, donne des résultats esthétiques et durables bien meilleurs. Statistiquement, environ 30 à 40 % de la graisse injectée reste en permanence.

C’est pourquoi, avec une deuxième ou troisième séance tout au plus, un résultat définitif est obtenu. Il s’agit évidemment d’une procédure un peu plus invasive que l’acide hyaluronique, mais elle est toujours réalisée sous anesthésie locale.

Il est également possible de réaliser une rhinoplastie à l’aide de fils de traction, ce qui permet de relever la pointe. Là encore, le résultat n’est pas permanent, mais dure entre un et deux ans.

Pour améliorer l’apparence du nez, la toxine botulique peut également être utilisée sur le nez, en particulier sur la partie frontale du nez, pour améliorer les rides.

Share

Blogueuse et rédactrice SEO depuis presque 10 ans.